By Olivier Debarre

Show description

Read Online or Download Algèbre 2 [Lecture notes] PDF

Best french_1 books

Read e-book online Scotland and the French Revolutionary War, 1792-1802 PDF

For the British government's supporters in Scotland within the 1790s, something used to be paramount: they have been scuffling with French rules in any form or shape they may take. even if this intended defeating the effect of French innovative principles in Scotland, or defeating the army threat of the French republic, they have been decided to face company of their help of the British country.

Download e-book for iPad: Le Journal de Ma Yan : Vie quotidienne d’une écolière by Ma Yan

Editeur : Ramsay Date de parution : 2002 Description : In-8, 318 pages, souple, get together, bon état Envois quotidiens du mardi au samedi. Les commandes sont adressées sous enveloppes bulles de marque Mail Lite. pictures supplémentaires sur uncomplicated demande. Réponses aux questions dans les 12h00. Merci. Please tell us when you've got any questions.

Additional info for Algèbre 2 [Lecture notes]

Example text

Le groupe (K ∗ , ×) est d’ordre pn − 1, donc tout élément non nul n x de K vérifie xp −1 = 1. En particulier, les pn éléments de K sont exactement les racines de P , qui est ainsi scindé dans K. Le corps K est donc un corps de décomposition de P sur Fp . Par le th. 6, ceci montre b). 29. — Écrire les tables d’addition et de multiplication du corps F4 . 30. — Quel est le groupe additif (Fpn , +) ? 31. — Soient p et q des nombres premiers. Montrer que Fpm est isomorphe à un sous-corps de Fqn si et seulement si p = q et m divise n.

Calculer b0 + b2 et b0 b2 , puis b0 , b2 , b1 , b3 (là encore, les signes sont difficiles à déterminer). d) Pour 0 j 7, on pose cj = g j (ζ) + g 8+j (ζ). Calculer c0 + c4 , c0 c4 , puis cos 2π/17. 3. Extensions cycliques. — Soit K un corps et soit n un entier 2. On fait l’hypothèse que le groupe µn (K) des racines n-ièmes de l’unité est d’ordre n. Cela entraîne que la caractéristique de K ne divise pas n et que le polynôme X n − 1 est séparable (il n’a pas de racine commune avec son polynôme dérivé).

Cela est faux en caractéristique non nulle d’après des exemples de Zariski et de Shioda. Avec au moins trois indéterminées, c’est faux même sur C. L’étude de ces problèmes se fait par des outils de géométrie algébrique (il s’agit de savoir si une variété algébrique « unirationnelle » est « rationnelle »). 11. — Soit K un corps. Quelles sont les fractions rationnelles F ∈ K(X) vérifiant F ◦ F (X) = X ? Plus généralement, quelles sont les fractions rationnelles vérifiant F ◦ · · · ◦ F (X) = X ? 12.

Download PDF sample

Algèbre 2 [Lecture notes] by Olivier Debarre


by David
4.3

Download e-book for iPad: Algèbre 2 [Lecture notes] by Olivier Debarre
Rated 4.88 of 5 – based on 17 votes